Loïs Lesage ” DREAM “

Artiste peintre à Annecy depuis 2016, il commence à explorer son style dans le sud de la France. Un personnage en forme de petites têtes crée la marque de fabrique de Dream. Il développe son univers artistique entre les murs et la toile. Le graffiti, le minimalisme et les procédés répétitifs s’assemblent et proposent un art brut. Les surfaces graphiques peuplées de têtes à répétition déterminent l’ensemble de ses œuvres. Des fragments de mur viennent s’entremêler, apparaître et s’échapper.

Compartimenté et lié, coloré et entouré, succédant les fractures visuelles, on plonge dans l’imaginaire d’un street art unique à l’artiste. Il utilise des techniques mixtes comme l’acrylique, la glycéro, le goudron et autres. Il travaille au pinceau, au marqueur, à l’aérographe et à la bombe.

Dream puise son inspiration dans le rêve, le rêve saisi comme une succession de fragments liés et déliés. Dream signifie Rêve : productions psychiques survenant pendant le sommeil, et pouvant être partiellement mémorisées. « Quand on rêve, il est parfois difficile de faire la distinction entre les couches. C’est quelquefois flou, presque invisible. On plonge et on jongle entre les visions en une fraction de second et tout change du tout au tout. »

political career history

La passion est née de là…


À l’âge de 16 ans, lors d’une balade avec ces grands-parents, il croise par hasard des graffeurs actifs et ça fait tilt dans sa tête, il veut faire ça. C’est alors qu’il décide d’apprendre. Il consulte des vidéos et fait des croquis au Posca à longueur de journée, puis la bombe s’installe comme l’outil de référence. Il teste le pochoir et revient au graffiti.

Il fait des rencontres et s’initie à l’art urbain. Depuis, il ne cesse de nourrir son art. Sa mère aime ajouter qu’à ses trois ans, elle a installé pendant plusieurs mois des murs de papiers kraft dans sa chambre pour qu’il puisse s’amuser avec des feutres et des pastels. Et vers ses 5 ans, elle le fait peindre à l’huile sur des toiles. Était-il déjà destiné à peindre sur mur et toile ?


2011-2013

Il découvre par hasard le graffiti. Il découvre le terme de street art et se familiarise avec les outils

2014-2016

Il découvre l’art sur toile et se met à produire. Il est reconnu dans le milieu du graffiti et peint des murs sur commande

2016

Première exposition de Dream à Annecy, au haras.

2017

Il enseigne dans les écoles et crée des fresques avec les jeunes.

2018-2020

Production intensive de toiles en différents formats avec des techniques variées.

2021

Il crée des toiles et des murs sur commande et propose des projets sur façade.

Les dernières actualités

La presse locale en parle !

Les derniers articles de presse concernant l’activité de DREAM